partage autour de la littérature de jeunesse

Archives de Catégorie: production d’écrits CP

Dans la continuité de la lecture suivie de « Carabique, Carabosse et Carapate », voici un petit projet d’écriture autour des sorcières.

Rien d’extraordinaire… Mais si cela peut donner des idées!

Je ferai une fiche de prep de la séquence plus tard, je vous décris juste rapidement comment j’imagine le déroulement.

Séance 1:

Rappel des suppositions faites sur le nom des sorcières de l’histoire (Carabique, Carabosse et Carapate).

Présentation des différentes étiquettes avec les noms de sorcières (Caratrou, Caraverru, Carabosse et Carachat), lecture et suppositions.

Présentation des petits textes descriptifs et explication de la tâche demandée: appareiller un texte avec une étiquette nom.

Groupes des élèves en difficulté: le travail se fait avec l’enseignante tandis que le groupe classe travaille par deux en autonomie.

Mise en commun: lecture des descriptions et explication du choix.

Observation de la structure des descriptions. Classer les mots dans différentes catégories: les chapeaux, les robes, les animaux de compagnie, les accessoires. On reprendra cette liste dans une séance de vocabulaire décrochée pour l’étoffer.

Proposer aux élèves de décrire en dictée à l’adulte: Carasouris, Caraignée, Carapoil,…

Séance 2

La séance de vocabulaire aura eu lieu précédemment. On aura préparer une fiche individuelle récapitulative avec le vocabulaire.

Relecture des descriptions et rappel de la structure.

Par groupe de deux, les élèves complètent une trame pour décrire une nouvelle sorcière dont ils auront inventer le nom.

Lecture des différentes descriptions. Est-ce que le nom de la sorcière correspond à sa description? Justification.

Séance 3

Relecture des descriptions des différents groupes.

Ecriture individuelle: pour les plus forts avec une trame à compléter.

Mise en commun: lecture des différentes descriptions. Est-ce que le nom de la sorcière correspond à son nom? Justification.


Suite à un commentaire, je vais essayer d’expliciter ici ma manière d’aborder l’écriture au CP. Comme d’habitude, ceci est un humble partage, certainement très loin des modèles: je suis donc ouverte à toute remarque pour améliorer ma pratique.

Tout d’abord, malgré les nombreuses recommandations trouvées dans mes différentes lectures, je n’adopte pas une progression par familles de lettres (les ronds, les ponts, …) mais je suis l’ordre d’apparition des lettres en phonologie. Ceci pour deux raisons, cela permet d’enfoncer encore le clou pour la reconnaissance visuelle de la lettre étudiée en code (mes élèves en ont vraiment besoin) et quand on voit une lettre, proche d’une autre (par exemple le d et le a) j’en profite pour faire des révisions (et ça mes élèves en ont encore plus besoin!).

1ère séance:

Découverte de la lettre: avec le doigt tendu (« le stylo magique ») les élèves tracent la lettre dans l’espace sur le plan vertical puis horizontal, en grand puis en plus petit, dans la paume de la main, en fermant les yeux, sur le dos du camarade. Je verbalise les différentes étapes. Lors de la première séance, je n’insiste pas sur la taille de la lettre.

Ensuite, les élèves utilisent tous les outils scripteurs possibles (feutres, crayons, stylos,…) et tracent la lettre sur un A6 blanc. Il s’agit de mémoriser le geste, de faire la lettre de manière fluide sans lever le stylo. Je prends les élèves en grandes difficultés à part et leur fait tracer la lettre dans une boîte plate avec des graines de polenta à l’intérieur: tout d’abord avec le doigt puis avec un feutre bouché. Il suffit de secouer la boîte pour recommencer.

Il est aussi intéressant de faire suivre le doigt de l’élève sur une lettre rugueuse comme on trouve dans l’album « Balthazar et les lettres à toucher »

Lire la suite


C’est souvent un casse-tête de trouver des projets d’écriture motivants en début de CP.

Je partage ici un projet élaboré avec la maîtresse E de mon école qui consiste à modifier la première strophe du poème « La fourmi » de Desnos.

Ce projet présente plusieurs avantages:

  • il permet de travailler l’écriture des mots-outils (le / la / les / un / une et l’écriture littérale des chiffres) en leur donnant du sens
  • il permet de travailler le lexique des vêtements et des parties du corps.
  • il permet de travailler l’encodage du nom des animaux
  • il est à la portée de tous les élèves et les solutions de production sont multiples.
  • les différentes strophes rassemblées, cela constitue un joli livre de classe, facile à lire s’il y a une illustration avec.

Lire la suite


Il semblerait que lors de la migration de mon ancien blog vers wordpress, certaines données se soient égarées, perdues… Principalement des PDF! J’essaie de faire un peu le point mais si vous n’arrivez pas à ouvrir un doc, laissez-moi juste un commentaire que je puisse y remédier. Merci!


Un très bel album d’Eric Carl à structure répétitive qui fait le bonheur des élèves au 1er trimestre. Il permet de nombreuses exploitations.

Tapuscrit et découpage

Je vous laisse ici quelques pistes:

Lire la suite