Inspirées d’une activité trouvée dans le très bon livre de chez Retz  » 70 activités pour un apprentissage efficace de la lecture », voici des fiches d’encodage  que j’utilise en ateliers.

1) Les élèves comptent le nombre de syllabes du mot à encoder et placent devant eux  autant de bâtonnets que de syllabes.

2) Pour chaque syllabe, les élèves comptent le nombre de phonèmes entendus et placent sous le bâtonnet correspondant autant de jetons (plus tard dans l’année, il y a des jetons avec une gommette collée dessus pour signifier que ça s’écrira avec un graphème complexe: ou / an / au / in /…)

3) Les élèves ont maintenant devant eux une représentation du mot à encoder, ils comptent les jetons pour savoir combien de lettres il va falloir écrire, les élèves dessinent cette représentation du mot sur la feuille puis essaient d’encoder.

=> Cette méthode, un peu fastidieuse au début et qu’il faut réaliser en groupe de 5 ou 6 max. toutes les semaines, a permis à de nombreux élèves de faire de gros progrès en encodage car ils devaient réfléchir au préalable à la structure du mot puis ils avaient un support visuel pour se le rappeler. C’est aussi très utile quand on encode des syllabes à trois phonèmes (tra / sta / par/..) pour ne pas oublier de lettres!

Si vous voulez tester, il vous faut donc des bâtonnets et des jetons (des gommettes à coller sur certains jetons pour symboliser des graphies complexes) et les petites fiches d’encodage que voilà:

encodage mots

encodage mots 2

Publicités